L’expérience a-t-elle encore de la valeur ?

Par

L’accélération du progrès dans les domaines du digital et des médias change notre rapport à la transmission. Les entreprises, sans cesse en recherche d’agilité pour coller au plus près des tendances et de l’évolution des technologies, s’appuient de plus en plus sur de jeunes managers dynamiques et polyvalents. L’expérience, autrefois indispensable pour exercer des postes à responsabilités peut désormais paraître comme un handicap, car fondée sur un monde ancien. Dans certains cas, la transmission est même inversée entre collaborateurs juniors, maîtrisant l’environnement et les nouveaux outils de l’entreprise, et les collaborateurs seniors, expérimentés, mais, sois disant, peu enclin au changement.

Mais d’abord, comment peut-on définir l’expérience ? Sur quoi se fonde-t-elle ? Est-ce un mécanisme qui met en jeu la raison ou les perceptions ?  Au-delà des clichés et des préjugés quel rôle joue l’expérience dans l’entreprise ? L’expérience y est-elle surfaite ou indispensable ? Quelle est sa place dans le « Nouveau Monde » ? L’expérience a-t-elle encore de la valeur ?

Pour en débattre :   

  • Jean-Michel Bérard, Fondateur, Président Directeur Général et Président du directoire d’Esker
  • Cécile Ezvan, docteur en philosophie de l’Université de Lyon, intervenante à l’ICP et à l’ESSEC, chercheur associé à l’ESSEC

Débat animé par Bernard Jacquand.

Vidéo réalisée par le Pôle de l’Audiovisuel et du Multimédia de l’Université Jean Moulin (PAVM)

Débat animé par Bernard Jacquand.

Vidéo réalisée par le Pôle de l’Audiovisuel et du Multimédia de l’Université Jean Moulin (PAVM)

Le cycle de dialogues « Philosophie et Management »

Responsabilité, innovation, éthiques, prospective, travail… la philosophie peut-elle apporter un éclairage aux questions managériales d’aujourd’hui ? Jusqu’à présent, philosophes et managers se parlaient peu. Aujourd’hui, il semble nécessaire de leur permettre de se rencontrer pour essayer de croiser leurs regards sur ce que pourrait être demain un pari : celui de faire rimer philosophie avec compétitivité, humanisme avec efficacité ? Croissance avec sagesse…

 

Quelles passerelles trouver entre principes de philosophie et méthodes managériales ? Quelles solutions mettre en œuvre pour que l’acte de « manager » lié à un ensemble de questions humaines complexes et plurielles se fasse avec l’éclairage de principes philosophiques multiples ?

Aider les philosophes à confronter leurs concepts à l’expérience pratiques des chefs d’entreprises ; aider les chefs d’entreprises à prendre conscience de certains préjugés qui guident leurs actions ; telle est l’ambition de ce cycle de « dialogues » destiné à confronter le discours du management à celui de la philosophie et placer sur un même plan le manager et le philosophe.

Ce cycle s’inscrit dans la démarche d’un Management sensible & responsable portée par l’iaelyon.

Laisser un commentaire