L’effet du nombre d’ingrédients sur l’évaluation de l’emballage et le choix du produit


Dans le contexte très concurrentiel du marché des produits alimentaires, les consommateurs peuvent rencontrer des difficultés à traiter en profondeur les informations présentées sur un emballage. Cette recherche examine comment le nombre d’ingrédients représentés sur un emballage, outre la représentation du produit entier, influence son efficacité en fonction de la motivation du consommateur (via la faim), de son opportunité (via la charge cognitive) et de sa capacité (via le besoin de cognition : Need For Cognition –NFC) à traiter l’information. Trois études démontrent que, sous charge cognitive élevée, les emballages présentant plusieurs ingrédients induisent plus d’imagerie mentale gustative, ce qui accroît l’intention d’achat et améliore l’évaluation du goût du produit. Pour les consommateurs à NFC élevé (vs. faible), sous forte charge cognitive, l’emballage qui n’illustre pas d’ingrédient (vs. 5 ingrédients) est préféré lorsque les consommateurs sont motivés par la faim. Sous faible charge cognitive et quel que soit le NFC, l’information est traitée de façon centrale et l’évaluation ne dépend pas du nombre d’images d’ingrédients représentées.

> Voir la vidéo

Laisser un commentaire